La nécessaire réforme de l’encadrement supérieur de la DGFIP

EchecVous en avez peut-être entendu parler, ou peut-être pas, mais le Premier Ministre a décidé d’appliquer rapidement les dispositions prévues dans le cadre des négociations sur les Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations. Cela vous semble compliqué ? Vous avez raison. Cela vous semble éloigné de vos préoccupations ? Vous vous trompez, c’est bel et bien votre avenir qui se joue.

Qui peut dire aujourd’hui ce que sera notre administration dans 10 ans ? ou même 5 ans ? Qui peut vous garantir que vous n’aurez pas à intégrer des collègues d’autres administrations ou à fusionner en tout ou partie, une nouvelle fois, avec d’autres directions ? Ne voulez-vous pas simplement savoir comment vous êtes perçus à l’extérieur, aux yeux de l’Etat que vous servez ? Vous savez ce que vous êtes à la DGFIP, mais au-delà de vos compétences et expertise reconnues, pour quelqu’un qui n’est pas à la DGFIP, vous vous situez où ? Et si vous deviez changer d’environnement, de gré ou de force, à quel niveau serez-vous reclassés ?

Le SCSFIP vous résume tout cela en quelques lignes à travers les réponses de M. X, cadre de la DGAFP (Direction Générale de la Fonction Publique) qui a préparé les négociations PPCR :

Vous êtes IP ?

Vous êtes cadre A, équivalent d’un attaché principal (dont la sélection est à peu près 7 fois moins difficile).

L’inspecteur divisionnaire hors classe est votre supérieur hiérarchique.

Vous êtes AFIPA ?

Vous n’êtes pas A+ mais A’, comme les IDIV HC, puisque vous n’êtes pas dans le corps des administrateurs.

Ces IDIV HC sont d’ailleurs vos homologues (même indice terminal).

Vous avez, par exemple, un collègue des douanes (directeur des services douaniers) qui intègre votre administration ? Il sera votre supérieur hiérarchique (indice 1015 contre 985).

Choqué ? Mais cela n’est rien au regard de ce qui va se passer si la DGFIP ne suit pas les négociations PPCR. Car à ce moment-là, tous les attachés principaux (et grades correspondants) territoriaux ou d’Etat seront revalorisés 1015... donc deviendrons tous vos supérieurs hiérarchiques et prendront vos débouchés s’ils viennent à la DGFIP, puisqu’ils seront mieux gradés… Et ce, que vous soyez IP ou même AFIPA. Ne croyez pas non plus que l'alignement de nos grades sera automatique sur le modèle fonction publique, tout est à négocier et pour l'instant rien n'a été fait !

Nous devons tous, collectivement, nous approprier cette question, discuter autour de nous et sensibiliser nos collègues comme nos supérieurs hiérarchiques, afin que le sujet ne soit pas ignoré car il est fondamental. Pour cela, le SCSFIP a préparé un dossier complet et pédagogique (enfin on l’espère !) pour expliquer le problème et les solutions pragmatiques et réalistes, parfaitement défendables, qu’il propose.

Vous trouverez ce dossier en téléchargement iciIco32 pdf 1. Ce n’est pas long et c’est essentiel !

N'hésitez pas à nous faire parvenir vos questions, interrogations et avis.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !