Syndicat des Cadres Supérieurs des Finances Publiques

Syndicat des Cadres Supérieurs des Finances Publiques

Bienvenue sur scsfip.fr
Logo

 
Fleche ADHESION EN LIGNE
Adhérer & payer sa cotisation par CB

 

 
Fleche ADHESION CHEQUE
Adhérer & payer sa cotisation par chèque

 

 
Fleche ADHESION IP
Adhésion IP de la promotion 2019

 

le syndicat majoritaire des cadres supérieurs de la dgfip

Le Syndicat des Cadres Supérieurs des Finances Publiques (SCSFiP) présente une double spécificité :

  • il est le seul syndicat de cadres supérieurs autonome car affilié à aucune centrale syndicale.
  • il est le seul syndicat exclusivement dédié aux carrières des cadres supérieurs : Inspecteurs Principaux, AFIPA, AFIP et AGFIP.

Cette volonté d'exclusivité, d'indépendance et de totale autonomie est un atout indispensable à la défense des cadres supérieurs, recrutés de façon sélective, et auxquels la Direction Générale se doit d'offrir des perspectives et un déroulement de carrière

à la hauteur de leur investissement permanent pour la DGFiP et de leurs nombreuses sujétions.

Alors que les autres syndicats doivent gérer des intérêts divergents, voire contradictoires entre les différents grades de notre direction, le SCSFIP a pour seule et unique vocation de défendre les carrières des cadres supérieurs sélectionnés pour exercer les missions confiées à partir du grade d'Inspecteur Principal, jusqu'à celui d'AGFiP.

Le SCSFIP est aussi et surtout un syndicat apolitique, conçu par des cadres supérieurs de la DGFIP pour les cadres supérieurs de la DGFIP.

Il n’a pas de représentant permanent et tous les collègues qui vous représentent exercent, comme vous, une activité professionnelle à temps plein.

A l'issue des  dernières élections professionnelles de décembre 2018, le SCSFIP occupe dorénavant, et pour les 4 prochaines années, 7 des 12 sièges des CAP nationales  dévolues aux cadres supérieurs d'Inspecteur Principal à Administrateur Général des Finances Publiques.

En savoir plus

Restez informés ! inscrivez-vous gratuitement & sans engagement pour suivre les actualités publiées sur le site.

E-mail

Nos articles & informations utiles

 
Inscription ARTICLES PUBLICS
Consulter les derniers articles publics

 

 
Fleche ESPACE ADHERENT
Articles réservés aux adhérents

 

 
Fleche VOTRE CARRIERE
Infomrations concernant votre carrière

 

 
Contact 1 NOUS CONTACTER
Formulaire de contact en ligne

 

  • mutations des cadres, un besoin vital de transparence

    Alors que les mouvements comptables et administratifs IP, AFIPA et les premiers mouvements AFIP/AGFIP sont désormais connus pour 2020, il est l’heure de faire un retour d’expérience sur les modalités encadrant ces mouvements dans le contexte de la 1ʳᵉ année de mise en application de la loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la Fonction Publique en ce qui concerne les modalités de dialogue social et le rôle des CAP.

    Il est précisé que la mise en œuvre de cette loi a pour effet de dispenser progressivement l’administration de la tenue des CAP selon le calendrier suivant :

    • En 2020 : suppression de l’avis de la CAP pour les décisions individuelles relatives aux mutations, aux détachements, à l’intégration et la réintégration après détachement et à la mise en disponibilité ;
    • En 2021 : suppression de l’avis de la CAP en matière d’avancement, de promotion, de titularisation, d’acceptation de démission, de reclassement et suppression de la clause de compétence générale des CAP ;
    • À compter des prochaines élections professionnelles fin 2022 : création de CAP par catégorie hiérarchique (A, B, C) qui regrouperont des corps quels que soient leur nature. Cela signifie donc la fin des CAP par corps et par grade.

    Sans attendre 2022, cela signifie donc que les CAP sont recentrées dès 2020 sur les décisions individuelles défavorables.

    Dans le même temps, la Direction générale a multiplié les postes au choix, tant dans la sphère administrative que comptable, décision qui répond à la doctrine gouvernementale qui souhaite déconcentrer les décisions de gestion au niveau des responsables locaux. Le calendrier a d’ailleurs été accéléré sur ce point car en début d’année 2020, la DG avait indiqué que les IP ne seraient pas concernés par ce dispositif cette année, contrairement aux AFIPA. Or un nombre significatif de postes au choix, au sein du réseau, ont été proposés dans le cadre du mouvement IP 2020, ce qui augure d’un alignement total du dispositif applicable aux IP sur celui dédié aux AFIPA en 2021.

    Dans ce nouveau contexte, nous nous devions de vous présenter quels enseignements tirer de ces premiers mouvements 2020.

    Lire la suite

Date de dernière mise à jour : 07/10/2019