Lucidité

Boule 1Cher(e) collègue,

Tu trouveras ci-dessous une nouvelle analyse comparée des carrières des cadres, cette fois entre la DGFIP et le corps interministériel à gestion ministérielle des attachés d’Etat (CIGEM), qui est un point de référence intéressant puisqu’il s’applique à de nombreux cadres A et A+ des autres ministères. L’analyse est différente mais nous amène encore et toujours à la même incontestable conclusion : la DGFIP privilégie sa filière longue au détriment de sa filière courte et ce n’est pas acceptable.

Nous entendons déjà les cris outragés et les slogans hypocrites maintes fois utilisés à notre encontre : « le mépris des cadres ! », « la provocation ! », « la guerre des grades ! »… La manœuvre classique et désormais connue est de contester sur la forme ce qui est incontestable sur le fond. Mais, notre démonstration est solide, recherchée et argumentée et notre conclusion est incontournable. Et nous gageons que comme nos productions précédentes, celle-ci ne sera pas non plus sérieusement remise en question.

On ne peut, dès lors qu’espérer que dans ce qui doit dessiner notre administration de demain, les décisions, parfois douloureuses mais ô combien justes et nécessaires, seront prises. Ce que le SCSFIP demande n’est rien d’autre que cela : de la cohérence, de la logique, le respect de nos principes administratifs et, collectivement, un minimum de lucidité.

L'analyse comparée carrières DGFIP et attachés Ico32 pdf 1

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.