RTA du 23/06/2014 - accès postes comptables C1

Chers collègues,

Comme nous l’avions annoncé, tu trouveras ci -dessous en pdf la 2ème partie de notre CR de la RTA du 23 juin, qui concerne l’accès aux postes comptables C1.

Où l’on découvre entre autres choses quelques principes appliqués par la DG avec lesquels le SCSFIP n’est, pour le moins, pas en phase:

- la variabilité des quotas : une poignée de postes supplémentaires pour les IP sur les 1015 et 1040 pour leur faire avaler tous les C2 perdus...

- la redistribution aux Idiv d'indices autrefois occupés par les AFiP et AFiPA...

- la création d'indices flottants et fluctuants on ne sait trop comment au gré d'on ne sait trop quoi...

Comme nous y sommes –hélas- habitués, beaucoup de solutions prétendument miracles, qui relèvent davantage du tour de passe-passe, mais jamais de projections, de simulations ou d'éléments chiffrés...

Au final, comme le rappelle notre précédent article (cf. la première partie du compte-rendu), la DG a botté en touche en reportant les discussions à la fin de l'année et, en attendant, elle appliquera des quotas de façon ponctuelle pour le prochain mouvement : une sorte de simulation réelle, dont la DG espère pouvoir (enfin ?) tirer des enseignements... Le hic, c'est qu'entre les RTA, les discussions bilatérales et autres tractations menées par la DG, nous ne sommes même pas certains des quotas qui seront appliqués. Nous restons donc mobilisés et vigilants sur les notes de service à paraître.

Lors de cette RTA le SCSFIP a continué de défendre la priorité au grade le plus élevé et le partage des efforts. Nous avons également demandé la reprise des discussions dès la rentrée de septembre, sans attendre les pseudo-enseignements du mouvement, car, avec un peu d'efforts -et nos études le prouvent- il est possible de faire des projections chiffrées des propositions avancées. Par ailleurs, si nous notons que les derniers quotas proposés sur les postes 1015 et 1040 se traduisent par un accroissement en cible de 42 postes pour les IP, nous n'oublions pas que dans le même temps, elle leur propose des quotas extrêmement faibles sur les C2 et que la DG n'a toujours pas justifié la perte de 80 postes HEA pour les AFiPA entre sa première proposition de quotas et celle présentée lors de la RTA du 23 juin. Nous ne souhaitons pas, pour le mouvement 2015, que la DG « tope » une fois encore, seule, sur des propositions fantaisistes, uniquement parce que le temps presse... Ces méthodes ne sont pas acceptables et nous allons le faire savoir au nouveau Directeur Général !

CR de la RTA du 23 juin 2014 - 2ème partieicone fichier PDF

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !