Parcours professionnels des IP, AFiPA, AFiP : La Direction Générale ne doit plus jouer la montre….des décisions rapides s’imposent

Vous trouverez, ci-dessous, le compte-rendu de la CAP des comptables du 26 septembre 2013 ainsi que la déclaration liminaire du SCSFiP.

En complément de ces documents, il convient de revenir sur les constats et les revendications du SCSFiP au regard des enjeux de cette CAP.

Premier constat : La motivation des IP, AFiPA et AFiP décroît au rythme de l’enlisement de leurs carrières.

Deuxième constat : Le contexte actuel et certainement celui de demain ne permettent plus de garantir aux IP, AFiPA et AFiP les mêmes  parcours professionnels qu’hier.

Troisième constat : des solutions existent mais la Direction Générale tarde à les mettre en place surtout au détriment des IP et AfiPA profitant des positions ambiguës des syndicats généralistes tout en restant sous la pression « amicale » de la toute puissante « Association des Comptables Publiques ».

Au regard de ces constats, le SCSFiP est  constant dans son analyse, le bon déroulement des carrières des IP, AFiPA et AFIP dans un monde fusionné doit offrir l’alternative en fonction des sélections entre la carrière dirigeante et la carrière comptable sur les postes à enjeux.

Ce déroulement des carrières des IP, AFiPA et AFiP passe par leur accès prioritaire sur les postes à enjeux de la DGFiP.

Ainsi, il ne s’agit pas de laisser perdurer  un partage, via des quotas, des postes à enjeux susceptibles de faire plaisir à tous les grades  mais bel et bien de mettre en place une hiérarchie des parcours lisibles par tous car respectant la hiérarchie des grades et la difficulté des sélections passées.

Pour le SCSFiP, les quotas ont vécu et doivent laisser leurs places aux priorités non exclusives.

La priorité des AFiP sur les postes comptables HE C a déjà été entérinée  avec possibilité d’en faire bénéficier les AFiPA en cas de vacances. Cette priorité  doit permettre de desserrer l’embouteillage à la sélection AFiP au bénéfice des AFiPA.

La priorité des AFiPA sur les postes comptables HE B et HE A doit être rapidement décidée par la DG et doit permettre d’accroître à terme l’accès au grade d’AFiPA de la quasi-totalité des futures générations d’Inspecteurs Principaux. Les postes HE A non pourvus par les AFiPA devront être dévolus prioritairement aux IP du stock (dont les IDIV ex IP de la filière fiscale) sachant qu’à terme, pour le SCSFIP la très grande majorité des IP (sauf choix personnels) doit devenir AFiPA. Pour y parvenir, outre l’accès aux postes comptables,  nous maintenons notre demande de voir confier aux AFIPA les postes de responsable de division des directions  départementales et régionales de 1ère catégorie et des directions régionales de  2ème catégorie .

Pendant une période transitoire les postes 1040 et 1015 doivent être confiés prioritairement aux IP du stock.

Si à l’issue du mécanisme des priorités, des postes 1015-1040 et HE A restent disponibles, ils peuvent être proposés aux IDIV Hors Classe sachant que si ces collègues souhaitent accéder plus aisément aux postes comptables à plus forts enjeux, ils ont, depuis la fusion,  la possibilité eux aussi de passer une  sélection, celle d’accès au grade d’AFIPA, et alors de s’assurer le bénéfice  de la priorité….

 Pourquoi ce mécanisme doit être décidé dans les plus brefs délais ?

  • Parce que chaque mouvement de comptables qui passe réduit les possibilités futures d’accès des AFIPA et des IP aux postes comptables à enjeux en cristallisant le stock d’autant que cette cristallisation s’explique pour partie  par la nomination de collègues IDIV de 58-59 ans, par effet d’aubaine suite au processus de classement, sur  des postes HE A et HE B que malheureusement beaucoup de collègues AFiPA n’auront peut être jamais si le système des quotas demeure…
  •  Parce qu’une fenêtre s’ouvre pour la Direction Générale avec le départ massif à la retraite d’IdivHC dans les années à venir.

La Direction Générale doit enfin engager la réflexion sur les parcours de carrière qu’elle entend offrir à chaque grade. Cette réflexion ne peut se contenter d’entériner des pratiques de gestion héritées de la période de fusion.

 Un seul mot d’ordre pour le SCSFiP :

Postes comptables à enjeux, la priorité d’accès sans exclusivité  doit être donnée aux IP, AFiPA et AFiP !

SCSFiP : le seul syndicat qui défend exclusivement les cadres d’IP à AGFiP sans contradiction dans son discours et ses actes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !