Les voeux du Secrétaire Général

2016Chère(e)s collègues,

Je vous présente, ainsi que l'ensemble des membres du Comité, mes meilleurs voeux pour cette année 2016. Que celle-ci vous apporte, tant sur le plan professionnel que personnel, bonheur et réussite.

L'année 2015 a été consacrée notamment à la défense de nos intérêts et l'élaboration de la doctrine que nous défendons et que nous défendrons en matière de Parcours Professionnel, de Carrière et de Rémunération (PPCR). Nous avons soutenu notre analyse (cf. notre publication du 16 octobre 2015) auprès du Directeur Général Adjoint. Sans nouvelles et avec le sentiment que le PPCR ne faisait pas partie des cibles stratégiques de la DGFIP comme l'ont démontré les propos tenus par le Directeur Général lors d'une journée d'étude de cadres des directions informatiques, une nouvelle demande a été présentée auprès du Directeur Général le 6 novembre 2015. A cette occasion lui étaient rappelés les principes directeurs de notre revendication en la matière, à savoir que la réforme en cours sur les parcours de carrière des cadres de la fonction publique appliquée à la DGFIP devait être l'occasion de donner aux cadres la reconnaissance professionnelle et le positionnement qu’ils méritent.

A ce jour, et je le regrette profondément, aucun frémissement sur la ligne désespérément plane de l'encéphalogramme de la Direction Générale n'a été enregistré. Et pourtant, le positionnement des cadres, leur ambition légitime de pouvoir dérouler des carrières dynamiques demeurent au sein de vos préoccupations et nécessiteraient qu'une véritable concertation s'engage rapidement.

Ce chantier devrait être l'occasion de réexaminer la notion de hiérarchie des grades dans son ensemble avec, pour ce qui nous concerne, l'ouverture en priorité d'un chantier essentiel sur la définition d'une véritable doctrine d'emplois des IP trop souvent galvaudée à notre sens. En effet, seuls le positionnement et les missions confiées structurent un corps. Et ce qui vaut pour les IP se retrouve à l'identique pour les AFIPA, les AFIP et les AGFIP.

Dans tous les domaines de notre périmètre d'action, nous nous attachons à vous fournir, en toute transparence, toutes les informations qui nous sont communiquées et ainsi que les supports de toutes nos réflexions. Notre ambition est de poursuivre dans cette voie et de pouvoir vous associer le plus largement possible.

En 2015, vos représentants au sein des CAP 1 et 2 ont défendu l'intérêt général des cadres supérieurs et se sont investis à votre demande dans de nombreux dossiers individuels, notamment de mutation. Bien évidemment, ils continueront en 2016 leurs missions avec la même énergie et je les en remercie.

La DGFIP va continuer à se réformer, à évoluer. Pour ce faire, des modifications réglementaires verront le jour, des avancées technologiques impacteront nos organisations, des contraintes nouvelles nous seront imposées, mais je suis convaincu qu'aucun succès ne sera possible à la DGFIP sans l'adhésion et la participation de ses cadres supérieurs.

Encore une fois bonne et heureuse année 2016.

Jean-Marc BOUCHET
Secrétaire Général du SCSFiP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !