La DGFIP invente le premier cadre supérieur à géométrie variable

Geometrie

Inspecteur Principal, si tu craignais que l'on te banalise, te voilà rassuré tu es un cadre supérieur...uniquement lorsque cela arrange notre Direction Générale. Car il faut bien l'admettre, sans verser ni dans la paranoïa, ni dans la théorie du complot, nous sommes nombreux aujourd'hui, IP ou non, à nous poser la question : qu'ont bien pu faire les IP de la DGFIP à leur direction générale pour être accablés de la sorte ?

Résumons-nous :
Depuis la fusion, les débouchés sur AFIPA ont été réduits de moitié pour les IP. Leurs accès aux postes comptables ont été limités drastiquement, avec la mise en place de « quotas » qui, non seulement sont contraires au principe administratif de base de la hiérarchie des grades, mais de surcroît leur réservent une portion ridiculement congrue : par exemple, 10% des HEA, quand leurs collègues inspecteurs divisionnaires, qui n'ont pas passé de concours, disposent de 30% des postes disponibles (quand ils ne passent pas en promotion sur place.).
Rappelons également que ces mêmes inspecteurs divisionnaires disposent d'un accès à AFIPA (10% d'une promotion) et maintenant d'un accès AFIP fin de carrière qui est interdit à ces mêmes IP (faute d'une grille indiciaire adaptée, nous avons déjà interpellé la DG sur ce sujet).

Alors que le SCSFIP demande avec insistance que notre Direction Générale montre enfin un peu de reconnaissance, autre que vaguement verbale, envers une population dont elle ne cesse de répéter, à juste titre, qu'elle constitue à la fois le socle et le vivier de son encadrement, elle décide aujourd'hui de la sanctionner davantage au risque de l'humilier un peu plus. Aujourd'hui, au nom de la « contrainte budgétaire » et, c'est nouveau (mais tellement consensuel), de la « lutte contre le terrorisme », on baisse de nouveau la rémunération des IP en réduisant de 10% leur PALP. N'en jetez plus, la coupe est pleine !

Et nous entendons déjà notre Direction Générale, à l'unisson de certains lobbies, entamer son sempiternel refrain sur « la guerre des grades » dont le SCSFIP serait bien évidemment responsable. Nous le disons clairement et notre Direction le sait très bien, la seule responsable de ces tensions c'est elle, qui ne reconnaît pas son propre système administratif en cherchant systématiquement la banalisation des grades qu'elle a pourtant créés ! La seule demande du SCSFIP est que la DG respecte le cadre réglementaire dans lequel elle a demandé à ses collaborateurs de construire leur carrière.

Or, aujourd'hui, au regard de ce que l'on a exigé et de ce que l'on exige toujours d'eux, de la considération qu'on leur renvoie et des mesures que l'on prend systématiquement CONTRE eux, nos collègues IP se disent majoritairement qu'ils auraient mieux fait de se casser une jambe le jour où ils ont décidé de passer ce concours, alors qu'il suffisait d'attendre pour être mieux traités !

Et ils se demandent aussi que comprendre du message qui leur est ainsi envoyé ? Pourquoi sont-ils encore ciblés de manière aussi mesquine ? Faut-il considérer que notre Direction écoute cyniquement bien davantage ceux qui boycottent ses réunions et ne répondent pas à ses demandes que ceux qui lui sont les plus loyaux ? Qu'elle prenne garde, la loyauté est une valeur qui peut se perdre aussi, surtout lorsqu'elle n'est jamais reconnue !!!

Le SCSFIP demande donc l'annulation de cette décision de réduction la PALP qui se fait encore et toujours au détriment des inspecteurs principaux. Il rappelle également qu'il demande depuis toujours pour les inspecteurs principaux et continuera de demander inlassablement une application de la priorité hiérarchique et, a minima, une revalorisation des quotas d'accès aux postes comptables pour les IP ainsi qu'un changement de grille indiciaire. D'une manière générale, le SCSFIP dénonce et rejette l'entreprise de banalisation systématique des grades mise en oeuvre depuis trop longtemps par la DGFIP et dont les IP sont les principales victimes.

 

Réagir à cet article

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !