Les voeux du Secrétaire Général

Anno2017

Cher(e)s collègue,

Je vous présente, ainsi que l’ensemble des membres du comité, mes meilleurs vœux pour cette année 2018. Qu’elle vous apporte santé, bonheur et réussite.

L’année 2017 se clôt sur un nombre d’adhérents en progression une fois de plus : + 24 % par rapport à 2016. Merci pour votre confiance !

Mais, les années se suivent…et se ressemblent !!

Les sujets d’inquiétudes et de démotivations demeurent nombreux. Or, il semble que nos aspirations constituent pour notre Direction générale une telle contrariété que celle-ci n’a d’autre réponse à apporter que le blâme :

  • blâme pour notre niveau de rémunération (dont nous sommes tous conscients) ;
  • blâme pour nos aspirations à des carrières dynamiques (dont la détérioration s’amplifie) ;
  • blâme pour notre légitime demande d’un positionnement sans équivoque (malgré certaines avancées).

Alors 2018 sera encore pour le SCSFIP une année d’engagement total en faveur de la défense des IP, AFIPA, AFIP et AGFIP dans tous les domaines : sélection, mutation, parcours professionnel et rémunération. L’actualité nous le démontre, les sujets ne manquent pas :

  • la mise en œuvre du PPCR avec d’une part, un gel d’un an des mesures et d’autre part des incidences non encore réglées notamment pour les IP du tableau 2017 ;
  • l’horizon très sombre pour l’accès au grade d'AFIPA avec une chute annoncée des taux de promotion pour les prochaines années qui va rompre l’équité intergénérationnelle ;
  • le réquisitoire que constitue le référé de la Cour des Comptes, qui ne doit pas être considéré comme anodin en ce qu’il ne vise que les AGFIP de Classe exceptionnelle alors qu’il constitue le premier coin d’une remise en cause des rémunérations servies à la DGFIP.

Sur tous ces sujets, nous continuerons à procéder selon nos valeurs. Pas de posture, quelle qu’elle soit, des réflexions et des propositions argumentées, des échanges les plus larges possibles avec vous et la volonté permanente d’être un interlocuteur reconnu de la Direction générale.

Pour renforcer nos structures et notre présence sur l’ensemble du territoire et vous apporter une plus grande proximité, nous avons décidé de créer des sections locales dans le plus grand nombre possible de départements. Ces sections auront pour objectif une meilleure prise en compte des aspirations des cadres supérieurs au niveau local et ce avec d’autant plus de conviction que leur positionnement fera l’objet de contraintes managériales de plus en plus fortes (n’en déplaise à la Cour…).

Enfin, je ne peux ignorer que 2018 sera aussi une année d’élection. Le 6 décembre prochain, l’objectif de conforter notre positionnement est atteignable si toutes et tous vous faites l’écho de nos propositions, de ce que nous avons obtenu et face à la surenchère de certains, d’expliquer ce qu’est la réalité et lutter ainsi contre une démagogie qui nous serait néfaste.

Comme vous le voyez, la feuille de route est dense, mais avec votre soutien et votre participation nous pourrons poursuivre notre progression.

Encore une fois belle année 2018 pour vous et vos proches.

 

Jean-Marc Bouchet
Secrétaire Général du SCSFIP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !